témoignages témoignages

Témoignages

Steve Bruni, 34 ans, Chaudronnier aéronautique chez Safran Helicopter Engines à Bordes (64)

Mécanicien aéronautique à l’ALAT de Pau, l’Aviation Légère de l’Armée de Terre, j’ai subi un incident en opération extérieure.
Pris en charge par le CABAT, Cellule d’accompagnement des blessés de l’Armée de terre, j’ai connu Hanvol par la Cellule de reconversion de l’Armée, car je souhaitais poursuivre ma carrière dans le civil et dans l’aéronautique.
J’ai donc contacté Hanvol car j’étais un peu perdu, je ne savais pas comment entamer cette reconversion. Habitant à Tarbes, marié avec des enfants, je souhaitais rester dans la région avec l’objectif de travailler chez Safran à Bordes qui est situé à 40 km de chez moi.
J’ai assisté à plusieurs réunions organisées par Hanvol à Toulouse pour prendre connaissance du dispositif Hanvol, des métiers et des formations proposés par l’apprentissage et mon choix s’est arrêté sur le métier de chaudronnier aéronautique.

L’accompagnement d’Hanvol m’a été d’un très grand soutien pour valider ce projet professionnel et surtout m’ouvrir les portes de Safran. J’ai été très préparé à l’entretien avec le Responsable des Ressources Humaines. Venant de l’armée, j’avais besoin de refaire mon CV et surtout de connaître les codes du monde civil. L’entretien s’est très bien passé.
J’ai préparé le Bac TCI, Technicien chaudronnier industriel en 2 ans au Pôle Formation Adour à Tarbes.

A l’issue de mes 2 ans d’apprentissage, j’ai été embauché en 2018 chez Safran Helicopter Engines.
Le métier de chaudronnier industriel consiste à mettre en forme des feuilles de métal pour obtenir des pièces conformes au plan. Ici chez Safran Helicopter Engines, je fabrique des pièces prototype pour les nouveaux moteurs, ainsi que pour la réalisation d’outillage. En arrivant, j’ai préparé une licence de soudure aéronautique, j’ai suivi une formation d’opérateur sur machines à commandes numériques… on continue à se former au sein de l’entreprise.
Ma reconversion n’a pas été chose facile, car c’est une prise de risque et il faut retourner à l’école. Mais quand on est adulte, on sait ce que l’on veut, on y arrive en travaillant et c’est une belle victoire !

Lancez-vous avec Hanvol : vous serez accompagné(e), conseillé(e), aiguillé(e) pour pouvoir mener votre projet à terme ! N’hésitez-pas et foncez !