Formation et insertion dans l'emploi des personnes en situation de handicap

L'industrie aéronautique, spatiale et le transport aérien se mobilisent !

témoignages témoignages

Témoignages
 

Antoine Monet, 24 ans, apprenti alternant chez Dassault Aviation à Mérignac (33)

Après un grave accident, Antoine est obligé de se reconvertir pour exercer un métier qui lui permette de travailler en fauteuil roulant.

Informé par un membre de sa famille de l’aide que peut lui apporter l’association Hanvol, il pose sa candidature avec pour objectif de préparer un BTS Aéronautique et ainsi pouvoir travailler en bureau d’études tout en restant proche des aéronefs.
Il prépare à ce moment-là un BIA, Brevet d’Initiation Aéronautique, un vrai atout dans son dossier de candidature.

Sélectionné, il suit la préformation Hanvol de 10 semaines à Toulouse et visite ainsi plusieurs entreprises aéronautiques ; il prend des cours de remise à niveau dans les matières générales dont les maths, mais aussi l’anglais et le français.
« Ce que je retiens surtout, c’est l’aide et la bienveillance des formateurs. »

Il est également accompagné pour la rédaction de son CV et de ses lettres de motivation et il est préparé aux futurs entretiens avec les entreprises.
Il signe avec Dassault Aviation à Mérignac (33) après des entretiens avec les Ressources Humaines et avec deux responsables techniques pour préparer le BTS Aéronautique en alternance avec le CFAI de Bruges et l’Aérocampus de Latresne (33).

Le site de Dassault Aviation à Mérignac est consacré à l’assemblage final des Falcon et des Rafale jusqu’à leur livraison au client.
Pendant sa 1ère année d’alternance, Antoine a travaillé sur les fiches d’instruction qui sont les documents de travail ou les notices sur lesquels les compagnons travaillent et effectuent leurs opérations techniques. Dans un premier temps, il a comparé les fiches d’instruction des différents programmes avion par rapport aux standards de la société ; dans un second temps il a proposé un prototype de fiches d’instruction dans le but de les optimiser.

Même si ce n’est pas facile, Antoine est confiant concernant l’obtention de son BTS Aéronautique.
Son message : « Il ne faut pas hésiter à se lancer, une fois que son projet est construit. Il ne faut pas se poser trop de questions et il faut foncer ! ».

Témoignage recueilli en novembre 2020